ANM/Qualité du soja : le comité technique sectoriel de normalisation produits agricoles et alimentaires s’active pour la validation des avant projets de normes


La ville de Dassa abrite depuis ce 21 juillet 2021 l’atelier de validation des normes sur le soja.
Cet atelier qui dure deux jours a pour objectif de valider respectivement les avant-projets de normes sur la semence et le soja grain, puis ceux sur le lait et le fromage de soja a rappelé dans son allocution d’ouverture, Phileas PATINVOH représentant le Directeur Général de l’ANM (Agence Nationale de Normalisation de Métrologie et du Contrôle Qualité).
Le présent atelier de deux jours cofinancé par le PTB (Institut National Allemand de Métrologie) et la Coopération GIZ vient après celui de Bohicon organisé en juillet 2020 et qui avait servi de cadre aux acteurs d’établir une priorisation des normes à élaborer.
La validation par le comité technique sectoriel de normalisation qui a cours à Jeco hôtel de Dassa vient donc à point nommé pour combler un grand vide, dira Mr Désiré Flavien AHOUIGBAME, représentant le DPP du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche.
Makosso ALLAVO et Hiba YACOUB ont tous respectivement au nom du PTB et de la GIZ salué la présence effective des acteurs qui permettra à l’issue des assises d’avoir des avant projets de normes toilettés ayant fait objet de consensus.
Ainsi donc, les membres du comité technique sectoriel de normalisation passent au peigne fin page par page les avant-projets de normes soumis à leur appréciation. Ils sont venus des structures étatiques telles que ABSSA, LCSSA, ATDA, CBRSTI, des Universités Nationales et secteur privé tels que SOJAGNON, de l’UNPS, Nuti’SENS ainsi que des transformatrices.
Mais avant, sur requête du comité technique sectoriel, M. Dassouki ISSIFOU SIDI, Directeur de la Normalisation et de la Promotion de l’Infrastructure Qualité a été invité à entretenir les participants sur le processus de normalisation pour faciliter l’étude.
A l’issue des assises des 22 et 23 juillet, les avant-projets de normes ainsi validés feront l’objet d’enquête publique avant son homologation par le Conseil National de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité pour sa mise en application.
Il faut rappeler que le comité technique sectoriel a été présidé pour la circonstance par Dr. Gaston OUIKOUN de l’INRAB.

Par Abdel Madjid ADELAKOUN
Chargé de communication/ANM

News

Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *