Programme d’accompagnement à l’autorisation de mise sur le marché des produits agroalimentaires: l’ANM achève sa série de formation par l’étape de natitingou .


Mission accomplie pour l’Agence Nationale de Normalisation de Métrologie et du Contrôle Qualité (ANM).
C’est du moins, ce qu’on peut retentir de la mission qui lui a été confiée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCI Bénin).
A travers la convention cadre signée le 30 septembre 2021 entre Gabin Joseph DEGBEY Directeur Général de l’ANM et Raymond ADJAKPA ABILE , Secrétaire Général de la CCI Bénin, l’Agence Nationale de Normalisation de Métrologie et du Contrôle Qualité a été retenue comme intermédiaire technique pour entre autres former les chefs d’entreprises sélectionnés aux Bonnes pratiques d’hygiène, aux Bonnes pratiques de fabrication selon la méthode HACCP et à les accompagner à l’obtention des code- barres.
C’est bien ce que vient d’achever l’ANM à travers la cité des nato (Natitingou).
Démarrée depuis le 11 octobre par Cotonou, les experts formateurs de l’ANM ont sillonné l’ensemble de tous les départements pour leur apporter le savoir qui leur permettre de se soumettre très prochainement aux inspecteurs de l’Agence Béninoise de la Sécurité Sanitaire des Aliments (ABSSA) , l’Autorite compétente pour donner l’autorisation de mise sur le marché des produits agroalimentaires.
A la salle de conférence de la région CCI Bénin de Natitingou ce lundi matin, le représentant de la CCI Bénin Monsieur Bossou CODJO a convié les participants à l’assiduité tout au long des trois jours de formation.
L’ équipe de l’ANM dirigée par l’expert formateur Dassouki ISSIFOU SIDI s’est donc attelé du 13 au 15 décembre à entretenir les participants de cette région sur les outils techniques pouvant leur permettre de décrocher le Césame qui garantit désormais la qualité sanitaire des produits locaux.
L’exercice a été le même comme dans tous les autres départements.
Les grandes notions des bonnes pratiques d’hygiène et les bonnes pratiques de fabrication et méthode HACCP.
Au cours des trois jours de formation, les participants ont été appelés à présenter leur diagramme de production qui renseignent sur les différentes étapes de production mises en œuvre jusque là.
Au vu des expériences de chaque participant dans son unité, l’expert formateur apporte des éléments techniques qui leur permettent d’améliorer ledit diagramme.
Il faut dire que les trois jours de formation ont été riches en matière de partages d’expériences sous la conduite de l’expert formateur.
Tout ceci a été à satisfaction générale, car disent-ils, nous sommes désormais mieux aguerris pour recevoir les inspecteurs de l’ABSSA pour la suite .
Il convient de rappeler que la mise en œuvre de la présente convention cadre ANM-CCIB qui vient de s’achever a été possible grâce au financement de l’institution consulaire qui nourrit l’ambition d’avoir une communauté d’affaires plus forte, résiliente et diversifiée.
Cette étape de Natitingou s’est achevée par une photo de famille.

Par Abdel Madjid ADELAKOUN
Chargé de communication/ANM

Actualité

Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *