Protection du consommateur: l’ANM renforce son système de contrôle des instruments de mesure dans les marchés.


Souvent sur le terrain pour précéder à la vérification des instruments de mesure notamment les balances servant dans les transactions commerciales, l’Agence nationale de Normalisation, de Métrologie et du Controle Qualité (ANM) a renforcé davantage depuis un moment son dispositif de contrôle des balances dans plusieurs communes sur instruction de son Directeur Général, Gabin Joseph DEGBEY.
En effet , depuis l’avènement de la cherté de la vie que le gouvernement essaie de juguler, certains commerçants dans le but de maximiser leur profit procèdent à des dérèglements de leur instrument pour gruger les consommateurs.
Dans la commune d’Abomey-Calavi par exemple, plusieurs centres marchands ont été visités par les services de l’ANM.
Objectif, procéder à la vérification systématique de tout instrument de mesure utilisé dans la commercialisation et saisir au besoin ceux qui ne sont pas conformes portant l’étiquette verte ANM conformément au décret 86-216 portant règlementation générale des instruments de mesure en République du Bénin.
Le constat fait sur le terrain au niveau de cette localité cette semaine est que plusieurs instruments ne sont pas vérifiés et y ont été soumis systématiquement avec la pose de l’étiquette verte de l’ANM.
Cette conformité constitue désormais le gage du consommateur à se rassurer de la justesse de la quantité du produit servi.
Pour Gabin Joseph DEGBEY, permettre aux commerçants d’utiliser les instruments non conformes , c’est livrer les consommateurs à eux mêmes et annihiler les efforts du gouvernement dans la lutte contre la cherté de la vie.
C’est pourquoi les prochaines descentes sur le terrain viseront le contrôle des préemballés pour décourager les commerçants qui procèdent à leur profit au reconditionnement des produits grugeant ainsi les consommateurs.
C’est le moment de rappeler aux consommateurs de signaler aux services de l’ANM tous les cas d’instruments de mesure ne portant pas l’étiquette de l’ANM.

Par Abdel Madjid ADELAKOUN
Chargé de communication/ANM

Actualité

Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *